OBJECTIFS GÉNÉRAUX

En cohérence avec le projet académique, ils s’articulent autour de l’offre de formations et la vie au lycée.

OBJECTIF 1 : DÉVELOPPER LES RELATIONS AVEC LES ÉTABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR.

Il s’agit de travailler à une meilleure connaissance des parcours de formation et de leurs débouchés dans le cadre de l’éducation à l’orientation. Il s’agit également, en développant les partenariats, de faciliter la liaison pédagogique entre le lycée et les établissements d’enseignement supérieur en préparant les lycéens à des environnements de formation différents (en lui faisant vivre, par exemple, des séquences de cours).

OBJECTIF 2 : ENRICHIR ET ADAPTER LES DISPOSITIFS PÉDAGOGIQUES ET ÉDUCATIFS.

Un aspect de cet objectif concerne l’évolution des moyens matériels mobilisables par la communauté scolaire. Un autre concerne l’évolution de l’organisation pédagogique qui vise à développer la variété des dispositifs de formation afin de répondre au mieux aux besoins de personnalisation liés, pour partie, à la diversité des processus d’apprentissage des élèves.

OBJECTIF 3 : DÉVELOPPER DES ACTIONS D’OUVERTURE CULTURELLE ET DE RESPONSABILISATION DES LYCÉENS.

La formation des lycéens ne peut se limiter aux seules séquences de cours ; un lien doit exister entre les enseignements dispensés en classe et la vie au lycée, voire avec les activités éducatives présentes sur le territoire. La finalité est de rendre les lycéens « acteurs » de leur formation et « ouverts » à la diversité culturelle présente dans le monde actuel.

CRITÈRES D’ÉVALUATION ET OBJECTIFS « CIBLES »

Afin de mesurer le niveau d’atteinte des objectifs, les critères d’évaluation peuvent être :

Pour l'objectif 1

Le nombre de partenariat avec des établissements d’enseignement supérieur ; la cible étant d’engager au moins un partenariat par série. Un autre indicateur est le taux de satisfaction du vœu n°1 d’APB ; la cible étant de faire progresser régulièrement ce chiffre, car les élèves admis sur leur premier vœux sont, a priori, plus motivés et moins décrocheurs dans les formations d’enseignement supérieur que ceux qui obtiennent leur dernier vœu.

Pour l'objectif 2

Le taux d’équipement des salles en Vidéo-Projecteurs et en postes clients ; la cible étant de disposer d’un parc informatique et audiovisuel qui permette de satisfaire les besoins. Un autre indicateur est le nombre de dispositifs pédagogiques différents ; la cible étant de proposer aux élèves de toutes les séries, à côté des cours en classe entière et des séances en groupe à effectif réduit, au moins un séjour ou un échange lors de leur scolarité, des stages pour les classes de Seconde, des moments de formation avec les TICE, etc.

Pour l'objectif 3

Le nombre d’actions d’ouverture culturelle ; la cible étant que chaque année tous les lycéens bénéficient au moins d’une action. Un autre indicateur est le nombre de partenariats contractés afin de développer les activités périscolaires et valorisant l’engagement des lycéens dans la vie du lycée ou dans la vie locale ; la cible étant que tous les lycéens puissent accéder à une activité de responsabilisation.